Dimanche 1er octobre, 19h

Clarté.

L’Autre qui me renvoie mes peurs alors que j’attends qu’il me rassure. Un cri: « Montre-moi que ce que je fais est valide, montre-moi que j’ai raison, que ce que je fais a un sens, une utilité, que je peux t’aider! ».

Sauf que l’Autre n’en a pas envie ou pas les moyens.

Une attente stérile, un tonneau percé, mon énergie qui s’épuise. Et la naissance d’une colère envers l’Autre, je le désigne comme responsable de mon mal être.

Ne plus être dans cette attente. Laisser l’Autre avancer à son rythme, sur son propre chemin de vie. Libre. Ranger ma cape de super héros.

Et juste Être, être ma propre réassurance, mon propre soutien. M’accorder ma reconnaissance pour ce que je suis, de moi à moi.

Et rester avec mon intention première, au naturel: contribuer.

Apaisement.

Merci S.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s