Dimanche 1er octobre, 10h

Le doute depuis quelques jours.

Quelques élèves ne rentrent pas dans le nouveau dispositif de classe que je propose. Ils sont peu nombreux et pourtant: je ne vois qu’eux.

Je me sens déstabilisée, vulnérable avec une point de colère. Pourquoi? Qu’est-ce que ces élèves me renvoient qui me dérange tant? Quel est le besoin que je ne rencontre pas quand je les vois faire autre chose que ce que je leur propose, quand je les entends me dire et me montrer leur « non ».

Pourquoi ai-je autant de difficulté à entendre leurs limites dernière leur « non »? Mes limites qui rencontrent les leurs … Début de conflit.

Envie de rester en lien avec moi et avec l’Autre. Envie de vivre l’Empathie et pas les moyens pour l’instant. Commencer par accepter ce constat. L’accueillir.

Puis comprendre ce qui se joue dans ces moments-là, au-delà de la classe. Aller voir ce qui se passe à l’intérieur de moi.

Début d’introspection. Choix d’une situation précise pour plonger en moi:

Quand j’entends Théo me dire « Je ne veux pas faire ce plan de travail », je me sens énervée, trèèès énervée en fait …

Me laisser le temps de rencontrer cette colère, aller lui parler, elle n’est pas toute seule, il me semble … mon enfant intérieur qui s’agite …

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s